top of page
  • cdoslot

Lancement Séances APA à Figeac

Le lancement des séances APA à Figeac s'est réalisé le mardi 17 octobre 2023 à "La Salle" de Figeac.

Photo collective participants et organisateurs

Ce mardi 17 octobre 2023 à « La Salle », nous avons lancé officiellement, pour la 3e année consécutive à Figeac, des séances APA (Activité Physique Adaptée) régulières à destination de patients porteurs de pathologies chroniques. Ces séances s’adressent aux patients qui sortent du programme hospitalier de réhabilitation par l’activité physique conduit au sein de l’hôpital de Figeac.


Nous coorganisons ces séances avec le Centre Hospitalier de Figeac, représenté par son directeur, Raphaël Lagarde, ainsi que les praticiens du service de médecine du sport, le Docteur Savignac et Carole Montet notamment. L’établissement « La Salle » ainsi que le comité départemental EPGV (Éducation Physique et de Gymnastique Volontaire) sont également partenaires du projet.


Jean-Michel Inesta, notre secrétaire général en charge de la commission "Sport Santé & Bien-Être", débute sa prise de parole en expliquant le projet de ces séances. Il explique que chaque personne a droit à 40 séances encadrées par l’éducatrice sportive Lucile Falipou (EPGV) sous couvert d’une prescription médicale d’activité physique individualisée établie par le Dr Savignac.


Ces séances permettent à ces patients de maximiser leurs chances de soigner leurs pathologies. Jean-Michel Inesta précise que ces séances sont en majeure partie financées par le CDOS du Lot, et que chaque séance revient à 2€ pour chaque patient.


Le Dr Savignac rappelle ensuite plus en détail le protocole médical dans lequel ces patients sont investis ainsi que tous les bienfaits associés à cette pratique sportive, non seulement dans la vie de tous les jours, mais aussi pour soigner leurs pathologies. Chaque patient présent dans la salle présente une pathologie qui a d’abord été traitée à l’hôpital où ils ont eu 20 séances d’activité sportive adaptée encadrées par la kinésithérapeute. Suite à ces 20 séances, les patients ont toujours besoin « d’un cadre » ainsi que d’un lien social, et ne sont pas encore assez autonomes pour continuer à faire cette activité physique seuls. Aussi, c’est pour cela qu’ils sont redirigés vers ces séances destinées à continuer le protocole entamé.


Le docteur explique tous les bienfaits liés la pratique régulière d’une activité physique et plus particulièrement lors d’un traitement d’une pathologie. Il prend notamment l’exemple d’une pathologie que l’on connaît tous, le cancer. Il nous dit que les résultats des différents traitements, notamment ceux des séances de chimiothérapie, étaient grandement meilleurs lorsque les patients pratiquaient une activité physique adaptée en plus des séances de chimiothérapie, que lorsque les patients ne faisaient que les séances de chimiothérapie sans activité physique. Il cite ensuite plusieurs pathologies qui sont dans le même cas comme le diabète ou encore les problèmes de tension.


Pascal Pégourié, le gérant de La Salle, rappelle que c’est la 3e année que sa salle fait partie du projet, et qu’il est toujours aussi content de mettre à disposition ses équipements gratuitement à des personnes qui font du sport avec l’objectif d’améliorer leur santé. Il nous explique ensuite que quelques membres des promotions précédentes sont désormais des habitués de "La Salle" et continuent à faire du sport pour se maintenir en forme.


Un grand bravo à tous les participants de ce projet !

0 vue0 commentaire

Comments


bottom of page